A surveiller

Cette partie a pour objectif de vous présenter quelques opportunités graphiques. Même si les scénarii présentés ne se réalisent pas cette semaine, il faut bien avoir à l’esprit que ces analyses seront encore d’actualité et tiendront encore la route dans plusieurs semaines. Il ne faut donc pas hésiter à regarder les analyses des anciennes newsletters, cela pourrait donner des idées !
FFP (Foncière, Financière et de Participations) est une holding dont l’actif principal est une grosse participation dans le capital de PEUGEOT. Au fil du temps, la participation dans PEUGEOT ne cesse de diminuer au profit d’autres participations dans des sociétés cotées comme SEB, ZODIAC, LISI, LINEDATA, IDI ou non cotées comme ONET Ou SANEF.
L’ANR de FFP était de 93.9 € à la fin de l’année 2010 alors que le cours ne cote actuellement que 55.97 € (soit une décote de 40% par rapport à l’ANR !). Etant donné que depuis début janvier 2011, les sociétés de son portefeuille s’affichent la plupart en hausse (PEUGEOT + 9% ; LISI +30%, IDI + 20%, SEB -4%), la valeur de son ANR devrait continuer de progresser.
Je pense que la moindre dépendance du cours de FFP au cours de PEUGEOT n’a pas été encore prise en compte par les investisseurs. Je parle de cela car FFP a historiquement toujours eu une décote importante par rapport à son ANR, les investisseurs estimant que les actifs n’étaient pas assez diversifiés et qu’ils étaient trop dépendants du PEUGEOT. Or la stratégie de FFP a évolué, les actifs sont plus nombreux et FFP se comporte maintenant comme une véritable holding ! Malgré une Capitalisation Boursière importante (CB de 1.4 Milliards d’euros), FFP est donc une valeur très intéressante de par sa sous-valorisation. Je la suis de très près et j’effectue pas mal d’allers-retours dessus.encore de plus +

small-cap sous-valorisée : CHARGEURS

Depuis le temps que je vous parle du titre CHARGEURS, vous devez avoir compris que c’est l’une de mes valeurs favorites du moment. Je me dois donc vous la présenter en détail.
CHARGEURS est une société internationale dont l’activité se répartie dans 3 métiers : – la protection temporaire de surfaces (Chargeurs Films de Protection, leader européen) – les textiles techniques (Chargeurs Interlining, un des leaders mondiaux) – le traitement de matières premières (Chargeurs Wool)
Les 3 activités ont enregistré de belles performances en 2010, permettant d’améliorer fortement la rentabilité.
Le chiffre d’affaires 2010 s’élève à 512 millions d’euros, dont 94 % sont réalisés hors de France. Le résultat d’exploitation atteint 21,3 millions d’euros et le bénéfice net 12,9 millions d’euros. Le groupe est présent dans 34 pays et sur les cinq continents.
En terme de CA, la répartition de l’activité est relativement homogène :encore de plus +

La semaine passée

PASSAT a présenté des résultats annuels en baisse mais qui ont fait apparaître une sous-valorisation du titre : un PER de 9.5, une trésorerie abondante, un rendement de 7% et une VE/ROP proche de 4 ! Ce titre aurait tout pour me plaire, dommage que le CA s’établisse en décroissance. L’ouverture de la nouvelle filiale en Italie devrait dynamiser le CA en 2011, j’attendrai néanmoins d’en savoir plus. Le titre progresse de 8 % la semaine.
Le titre de l’éditeur de logiciels de tests, MICROWAVE VISION (ex SATIMO), progresse de près de 10 %, suite à des résultats records pour la société. Les ratios de valorisation avec un PER 2010 de 14 et un VE/ROP supérieurs à 10 sont corrects pour ce secteur. La société vise une nouvelle progression du CA et du ROP pour 2011. Les résultats 2010 d’ESI GROUP ont été du même acabit ce qui nous donne un PER de 15 et une VE/ROP de 11 (marge opérationnelle de 9%)encore de plus +

Les « down » de la semaine:

Quelques baisses liés à de mauvais résultats ou à des prises de bénéfices ont affecté quelques small-caps.
– La publication des résultats annuels de la société LE TANNEUR, le célèbre maroquinier, a stoppé net la hausse entamée de son titre depuis le début de l’année. L’année 2010 aura certes vu un retour aux bénéfices qui avait été largement anticipé par le marché mais l’endettement est apparu en très forte augmentation. De plus, les investisseurs ont certainement été refroidis par les timides perspectives pour l’année 2011. Malgré cette prise de bénéfices appuyée qui a fait plonger le titre de plus de 11%, le cours de LE TANNEUR progresse tout de même de 45 % depuis le début de l’année. De mon côté, je trouve que le titre est devenu beaucoup trop cher et que la baisse de cette semaine est complètement justifiée.
– LEGUIDE.COM , éditeur de sites internet, voit son titre abandonner près de 18 % sur la semaine. En effet, la société a prévenu que les marges du S2 seront sous pression à cause d’investissements coûteux. De plus, la croissance de 9% affichée au cours de ce premier trimestre apparaît faible par rapport à ce que la société nous avait habitué. La situation financière demeure solide avec sa trésorerie de 25 millions d’euros qui représente 22 % de la valorisation boursière de LEGUIDE.COM.
– Les affaires ne semblent pas s’arranger pour le distributeur de l’immobilier ADOMOS, la société affiche des pertes 2010 de 3.2 Millions d’euros pour un CA stable de 13 Millions d’euros. Les perspectives 2011 ne sont guères rassurantes, la société risque encore de souffrir cette année. Une des solutions envisagées pour redresser la barre est de … poursuivre la vente des titres de son entité ACHETER-LOUER, qui elle non plus, n’est pas au mieux … et qui n’a même pas profité de la spéculation liée au rachat du site A VENDRE A LOUER par le groupe PAGES JAUNES. Vous l’aurez compris, le titre ACHETER-LOUER n’est pas prêt de décoller avec la pression vendeuse exercée par ADOMOS depuis plusieurs années et qui ne s’arrêtera de sitôt … à moins qu’ACHETER-LOUER finisse par être cédée.encore de plus +